OSER , AVANCER, SORTIR DE SA ZONE DE CONFORT ET DECOUVRIR LE MEILLEUR

petite histoire de loup....auteur inconnu« Un jour, j’ai rencontré un loup solitaire, et je lui ai demandé : - Pourquoi es-tu solitaire ? Et le loup me répond : - C’est une histoire triste, à force de me la raconter, je ne dors plus. C’est parce que je me sens seul, très seul, souvent. Quand j’ai quitté la meute, jeune adulte, j’aimais bien être seul. On m’avait confié la tâche de surveiller tout le territoire de la bande de loups. Les chefs de clans m’avaient confié cette mission importante. J’étais responsable de quelque chose qui au début me plaisait énormément. Il fallait que je surveille, que je protège tout le territoire des loups, mais je n’étais pas tout seul, j’avais autour de moi toute une équipe de jeunes loups à piloter, mais c’était lourd, épuisant. J’y pensais tout le temps, je n’avais aucun moment de répit, même la nuit. - Et pourquoi tu y pensais la nuit, le loup ? - Parce qu’en dehors de ma vie professionnelle, j’avais un rêve, j’avais envie d’avoir un amour, pour fonder une famille et avoir des petits louveteaux. Mais avec mon travail, je n’avais pas le temps d’y penser, de le faire. Et les loups se rendaient compte de cette fatigue, mais ils ne voulaient pas m’aider. » Et un jour, en faisant le tour du territoire, le loup découvre une communauté de lémuriens. Des êtres différents, qui vivent de manière plus sereine, apaisante. En ces lémuriens, il découvre une disponibilité, une écoute, une paix intérieure. C’est une vraie bouffée d’oxygène. A travers cette communauté, il découvre un univers nouveau, et il reprend des projets. Les lémuriens lui ont dit qu’une ancienne lémurienne, une vieille sage, a découvert qu’il y a quelque chose derrière la montagne, quelque chose de merveilleux. Une vie meilleure. Mais pour le découvrir, il faut escalader la montagne. Et les lémuriens lui apprennent que pour grimper, pour s’élever, il faut savoir décrocher une patte pour trouver de nouvelles prises, patte après patte. Et le loup, petit à petit, prudemment, se lance dans l’ascension. En arrivant en haut de la montagne, quelle n’a pas été sa surprise de découvrir un paysage magnifique et une lémurienne, descendante de la vieille sage, qui l’attendait. « Bienvenue, lui dit-elle, je t’attendais. Maintenant que tu as compris que pour progresser il faut ouvrir son esprit et son cœur, tu vas pouvoir continuer ton chemin pour atteindre tes nouveaux buts. Tu vois ces loups là-bas, ils t’attendent, eux aussi, pour t’accueillir au sein de leur groupe. Tu n’es plus seul. » Le loup se sentait fier d’avoir réussi ce challenge et remercia la lémurienne de sa sagesse. En rejoignant le nouveau groupe de loups, il se dit qu’il avait effectivement compris que la vie pouvait avoir différentes couleurs, différents niveaux, et que chacun était pour le loup qui le voyait, unique. Que c’était la somme de ces regards qui permettait au monde d’être ce qu'il est."




11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Ré-ouverture du Cabinet

Je reprends les rdv en séance individuelle dès lundi 11 mai 14h00. Merci de prévoir un masque pour respecter les gestes barrière. Je fournis le gel hydroalcoolique. Les séances à distance par Skype